?

Log in

Fraizochocolat
Ouille... 
14th-Sep-2007 06:03 pm
Je voulais un chapitre par jour.
On va s'en tenir à une page hein...
Ecriture au jour le jour, etc, etc...
Réécriture de mon plus vieux projet dont j'avais parlé ici, et un projet que j'aimerai voir sortir sous forme de BD, parce que les visions de décor que j'ai ne pourront jamais être retranscrite par mes mots à moi (eh ouais...)


Heure de pointe à l’aéroport Agliya de la Zone 5.
Odys attendit patiemment que le scan visuel soit fini avant de se redresser. Il avait horreur des contrôles de douane, mais on ne pouvait pas en vouloir au personnel de l’aéroport d’être très vigilant. Personne n’avait envie d’être le théâtre d’une attaque terroriste, surtout pas un endroit aussi fréquenté qu’Agliya.
« Odysphane Camille Victor Villocci ; DX333J. Bienvenu en Zone 5. »
La voix métallique, dont on ne pouvait être jamais sûre qu’elle était féminine ou masculine, s’accorda avec l’ouverture de la porte de verre, dernier obstacle entre Odys et la zone neutre de l’aéroport. Il lui restait encore un poste de contrôle à passer, mais avant cela, il avait une autre porte de débarquement à rejoindre.
Le jeune homme évalua la distance jusqu’au couloir qu’il devait emprunter, et la foule qu’il allait devoir traverser. C’était la pire heure de la journée, mais aussi de la semaine et de l’année. On était en début de soirée, l’heure à laquelle les personnes qui ont fini leur service croisent celles qui vont commencer le leur. Ce jour marquait la fin des réunions parlementaires siégeant en Zone 5, et dans deux jours commencerait une autre série de sessions sur Coronel, à peine le temps pour les représentants du Parlement de rejoindre l’autre planète. Et puis, dans deux jours aurait lieu la rentrée des écoles militaires et politiques, dont la plus prestigieuse de l’Empire, l’Académie d’Etudes Politiques d’Ophir. Il n’y avait donc rien d’étonnant qu’aux travailleurs et aux fonctionnaires s’ajoutent quelques centaines de jeunes gens bruyants et indisciplinés.
Odys n’était pas un garçon bruyant, mais l’indiscipline lui connaissait. Il sortit un étui à cigarette de la poche de son veston. Un vague sentiment de puissance, sans doute bien infantile, le saisit quand il commença à inspirer quelques bouffées de nicotine. Personne n’irait lui rappeler qu’il était interdit de fumer ici. Personne n’en aurait la possibilité au milieu de cette foule. Et personne n’en aurait l’envie, sachant qui il était.
Odysphane Villocci, majeur de promotion à Ophir, président du comité de discipline, mais surtout héritier Villocci. Une fois sorti de l’Académie, il aurait la moitié du système marchand terrien à ses pieds. Alors qui allait lui interdire de fumer ?
Sa tête blonde dominant une partie de la foule, Odys se fit un passage jusqu’au couloir B36. Il était relativement content de revenir sur Terre après trois mois passés sur Sahariel. Certes la planète désertique ne manquait pas d’intérêt, et il avait eu de quoi s’occuper, mais Odys avait une préférence certaine pour l’atmosphère un peu poisseuse et légèrement décadente de la Zone 5. Et il fallait bien avouer qu’un bar de la Zone 5 était toujours plus intéressant qu’un bistrot poussiéreux de Sahariel.
La compagnie aussi lui manquait. Son activité sur Sahariel avait consisté à participer à quelques dîners mondains provinciaux, et à participer à l’administration d’une des succursales marchandes de sa famille. Rien de bien excitant, et surtout rien qui ait pu pimenter un temps soit peu sa vie sociale.
Alors qu’en Zone 5, et surtout à Ophir, il y avait son petit frère, qui partageait la même promotion, et Victor, son meilleur ami. Sans compter les études qu’il trouvait très intéressantes, et encore plus quand elles lui étaient si faciles, et les camarades de goût qu’il prendrait sans doute plaisir à taquiner. Voire plus si affinités. Autant passer cette dernière année à l’Académie de la façon la plus confortable possible.
Le petit frère d’Odys se nommait Samuel. Comme lui il avait vingt-et-un ans, comme lui il était grand, mince et blond, comme lui il était outrageusement intelligent et avait enchaîné les années à Ophir avec une insolente facilité. Les jumeaux laissaient toujours une forte impression sur leur entourage. Personne n’était obligé de savoir qu’ils partageaient aussi le même ADN. D’ailleurs, qui était vraiment au courant et qui s’en souciait ? Et qui irait reprocher ceci à une si puissante famille ? Qui en aurait le courage ?
Odys ne réprima pas un sourire en y repensant. Cette petite caractéristique le rendait encore une fois supérieur à tous ceux qui l’entouraient. Cette masse indistincte de corps qu’il ne se forçait même pas à bousculer pour arriver jusqu’à sa destination.


Bon une question, parce que c'est quand même un post constructif et tout : quel est votre premier sentiment sur le personnage ?
Comments 
(Deleted comment)
14th-Sep-2007 05:03 pm (UTC)
Bonne réponse.
Tant mieux, il n'était pas censé ête sympathique ^o^

(Et sinon comment vont tes SEGPA ? Pas trop dur ?)
(Deleted comment)
14th-Sep-2007 06:03 pm (UTC)
Bon, espérons que demain sera un joru plus productif...

(Courage ! J'en avais croisé quelques'un(e)s pendant 10 minutes en stage, et ça m'avait fait super peur)

(Gnih, Firefly on dirait Cowboy Bebop ! En plus c'est la même musique *o* J'aime Jayne ^^;)
(Deleted comment)
14th-Sep-2007 07:06 pm (UTC)
Dans ces cas-là on dit : vivement les vacances (j'ai pas encore perdu le réflexe)

(pas sûre de vouloir..)

(Oh ben je l'ai vu je l'ai aimé, c'est automatique chez moi pour ce genre de perso ^^)
This page was loaded Feb 25th 2017, 2:50 am GMT.